L’appel du collectif « Vivre ensemble l’hospitalité » avant l’hiver

Les Sables-d’Olonne.

Huit associations des Olonnes travaillent ensemble depuis octobre 2016 dans un collectif appelé "Vivre ensemble" l’hospitalité pour aider les personnes ou familles en précarité.

Publié le 29 Nov 18 à 10:21 par le "Journal des Sables"

L appel du collectif vivre ensemble l hospitalite avant l hiver

Une aide et un hébergement pour ceux qui se retrouvent à la rue (ici des migrants hébergés par Cent pour un). (©JDS)

Huit associations travaillent ensemble depuis octobre 2016 dans un collectif appelé « Vivre ensemble l’hospitalité ». Des associations qui accompagnent les personnes ou familles en précarité. Elles lancent un cri d’alarme avant l’arrivée de l’hiver.

Le collectif est composé de l’Ars (Alphabétisation, remise à niveau et soutien scolaire), CCFD terre solidaire, la Cimade, Emmaüs, la Pastorale des Migrants, les Restos du Coeur, le Secours catholique et le Secours populaire.

Anita Trichet, présidente de Cent pour un, explique : « Ces associations accompagnent les personnes ou familles en précarité en leur apportant des aides pratiques à la vie quotidienne : nourriture, vêtements, lieux de convivialité, aides dans tous les domaines où une action est nécessaire pour le retour à une vie décente. Cela peut-être des recherches de formation ou de travail, l’apprentissage de la langue, l’orientation et l’accompagnement vers les services sociaux, les services publics, les administrations. »

Jacques Barreteau, de cent pour un également, appuie : « Aujourd’hui, nous nous heurtons à un élément essentiel pour répondre aux besoins de base de chaque individu : le logement. Comment construire une famille sans logement décent et stable ? »

L’appel du collectif

Le collectif se mobilise à l’approche de l’hiver : « Il ne peut y avoir de réintégration des personnes, des familles à la rue, dans la vie sociale sans un toit stable où poser sa valise, souffler », avance Jacques Barreteau.

Enfin, le collectif recherche de nouveaux hébergeurs et de nouveaux hébergements : « Pour quelques jours ou quelques semaines ou quelques mois. Le temps de se reconstruire et pour Cent pour un de trouver des solutions plus pérennes. »

Cent pour un existe depuis octobre 2017 et enregistre déjà des résultats encourageants : « Nous avons assuré 3 469 nuitées en un an seulement et nous avons accueilli 66 personnes dont 35 étrangers et 23 enfants. Nous sommes désormais écoutés par les élus locaux et nous avons des locaux vacants qui ont été mis à disposition », remarque Anita Trichet.

Autre signe encourageant : « Un soutien sans failles des membres des associations du collectif apportant leurs compétences et leurs savoir-faire chacune dans leur domaine ».

 Contact : 100 pour 1 Vendée ouest, 6, rue Colette Besson à Olonne-sur-Mer. 07 83 47 59 61, www.100pour1vendeeouest.org

e-mail : centpourunvendeeouest@outlook.fr